Walk the Way of Holiness

Sisters and brothers,

Today we celebrate All Saints Day, Todos Los Santos!

I searched in the internet the meaning of this celebration. I found the explanation from Bishop Robert Le Gall, the Archbishop of Toulouse who said: "This celebration is not only for groups of all canonized saints, that is to say those the Church assured that they are in the glory of God, but also this celebration is for all those who, in fact and the most numerous, are in divine bliss; It is therefore all persons, canonized or not, who have been sanctified by the exercise of charity, the reception of mercy and the gift of divine grace. This festival reminds all the faithful of the universal vocation to holiness."

The word "holiness" interests me a lot. Holiness is, above all, in the Old Testament, an exclusive attribute of God. With Christ - who is perfect as His Father is perfect - holiness becomes accessible to men to the extent that they "follow" Christ by believing in Him and acting as He did. In fact, all baptized are called to holiness. It is not reserved for a small number.

 

The explanation of this celebration is very clear, precise, and encouraging. But, in reality, is it easy to live holiness? No, it is not easy especially when you think that holiness is equal to perfection, without sin.  According to our experience, living without sin is almost impossible and therefore finding holiness is impossible! But this is not true! We are not deprived of holiness because of our sins or weaknesses.

Holiness is a way to God; holiness is a daily step with God.  That is why holiness is accessible to us, despite all our weaknesses and our sins.  Indeed, the tendency is to imagine perfection, without spot, without sin. It gives us discouragement, sadness and frustration because we never get to perfection.

In my culture, we say that our body has nine holes/windows (eyes, ears, nose, mouth, etc.). Holes or windows give positive opportunities and at the same time give temptations that are negative.  It is not easy to fill the holes or control the windows. Because of that, we know the expression: "a saint sad" or " a sad saint" . Why? Because we always find our sins, our imperfections, our weaknesses ... and we become sad, frustrated, and without joy. A good person but not a happy person.

On the contrary, the message today in the three readings is a message of joy.

Listen to this:

The first reading: "... and here is an immense crowd, which no one could count, a crowd of all nations, tribes, peoples and languages. They stood before the throne and the Lamb, dressed in white robes, with palms in their hands. And they cried with a loud voice, "Salvation belongs to our God who sits on the throne and the Lamb! All the angels stood around the throne, around the elders and the four living; throwing themselves before the throne, face down, they prostrated themselves before God. And they said, "Amen! Praise, glory, wisdom and thanksgiving, honor, power and strength to our God, for ever and ever! Amen! "

Second Reading: "Beloved, from now on, we are children of God, but what we will be has not yet been manifested. We know it: when it will be manifested, we will be like him because we will see him as he is. "

 

And the Gospel:

Happy are the poor of heart, for the kingdom of heaven is theirs.

Happy are those who cry because they will be comforted.

Happy are the gentle ones, because they will receive the earth as an inheritance.

Happy are those who are hungry and thirsty for righteousness, for they will be satiated.

Blessed are the merciful, for they will obtain mercy.

Happy are the pure hearts, for they will see God.

Happy are the peacemakers, for they will be called sons of God.

Happy are those who are persecuted for righteousness, for the kingdom of heaven is theirs.

Happy are you if you are insulted if you are persecuted and falsely say all kinds of evil against you because of me.

Rejoice, be glad, for your reward is great in heaven! "

The message for us: do not be sad ... do not be frustrated ... do not be discouraged because of our sins or weaknesses.  But ... be happy and rejoice!  Walk with God ...

Find the strength to advance on the path of holiness, little by little, until you meet all the saints before the face of the Lord!

 

(Written by: Father Henricus Asodo, OMI, his Homily for the Feast of All Saints, 01 November 2017, OMI Mission Church, Aix-en-Provence, France)

 

 

*** Original text in French:

Sœurs et frères,
Aujourd’hui nous célébrons la Toussaint, All Saints Day, Todos Los Santos !
J’ai cherché sur l’internet le sens de cette célébration. J’ai trouvé l’explication de Mgr Robert Le Gall, l’Archevêque de Toulouse qui dit: « Cette célébration groupe non seulement tous les saints canonisés, c’est-à-dire ceux dont l’Église assure qu’ils sont dans la Gloire de Dieu, mais aussi tous ceux qui, en fait et les plus nombreux, sont dans la béatitude divine; Il s’agit donc de toutes les personnes, canonisées ou non, qui ont été sanctifiées par l’exercice de la charité, l’accueil de la miséricorde et le don de la grâce divine. Cette fête rappelle donc à tous les fidèles, la vocation universelle à la sainteté. »

Le mot « sainteté » m’intéresse beaucoup. La sainteté est avant tout, dans l’Ancien Testament un attribut exclusif de Dieu. Avec le Christ – qui est parfait comme son Père est parfait – la sainteté devient accessible aux hommes dans la mesure où ils « suivent » le Christ en croyant en lui et en agissant comme il a agi. De fait, tous les baptisés sont appelés à la sainteté. Elle n’est pas réservée à un petit nombre.

L’explication de cette célébration est très claire, précise, et encourageante. Mais, en réalité, est-ce qu’il est facile de vivre la sainteté? Non, ce n’est pas facile si vous pensez que la sainteté est égale à la perfection, sans péché. Selon notre expérience, vivre sans péché est presque impossible et donc, la conclusion vivre la sainteté est impossible!  Mais, ce n’est pas vrai! Nous ne sommes pas privés de la sainteté à cause de nos péchés ou de nos faiblesses.

La sainteté est un chemin vers Dieu; la sainteté est une démarche quotidienne avec Dieu.
C’est pourquoi la sainteté est accessible pour nous, malgré toutes nos faiblesses et nos péchés.
En effet, la tendance est d’imaginer la perfection, sans tache, sans péché. Cela nous donne du découragement, de la tristesse et de la frustration parce que nous n’arrivons jamais à la perfection.

Dans ma culture, on dit que notre corps a neuf trous/fenêtres (les yeux, les oreilles, le nez, la bouche, etc.). Les trous ou les fenêtres donnent des occasions positives et en même temps donnent des tentations qui sont négatives.

Il n’est pas évident de boucher les trous ou maitriser les fenêtres et à cause de cela, on connait l’expression: “ un saint triste” ou “un triste saint”. Pourquoi? Parce qu’on trouve toujours nos péchés, nos imperfections, nos faiblesses… et on devient triste, frustré, et sans joie…

 

Au contraire, le message aujourd’hui dans les trois lectures est un message de joie.

Ecoutez bien ceci:
La première lecture: “ … et voici une foule immense, que nul ne pouvait dénombrer, une foule de toutes nations, tribus, peuples et langues. Ils se tenaient debout devant le Trône et devant l’Agneau, vêtus de robes blanches, avec des palmes à la main. Et ils s’écriaient d’une voix forte : « Le salut appartient à notre Dieu qui siège sur le Trône et à l’Agneau ! » Tous les anges se tenaient debout autour du Trône, autour des Anciens et des quatre Vivants ; se jetant devant le Trône, face contre terre, ils se prosternèrent devant Dieu. Et ils disaient : « Amen ! Louange, gloire, sagesse et action de grâce, honneur, puissance et force à notre Dieu, pour les siècles des siècles ! Amen ! »

La deuxième lecture: “ Bien-aimés, dès maintenant, nous sommes enfants de Dieu, mais ce que nous serons n’a pas encore été manifesté. Nous le savons : quand cela sera manifesté, nous lui serons semblables car nous le verrons tel qu’il est.

Et l’Evangile :
Heureux les pauvres de cœur,  car le royaume des Cieux est à eux.
Heureux ceux qui pleurent, car ils seront consolés.
Heureux les doux, car ils recevront la terre en héritage.
Heureux ceux qui ont faim et soif de la justice, car ils seront rassasiés.
Heureux les miséricordieux, car ils obtiendront miséricorde.
Heureux les cœurs purs, car ils verront Dieu.
Heureux les artisans de paix, car ils seront appelés fils de Dieu.
Heureux ceux qui sont persécutés pour la justice, car le royaume des Cieux est à eux.
Heureux êtes-vous si l’on vous insulte, si l’on vous persécute et si l’on dit faussement toute sorte de mal contre vous, à cause de moi.
Réjouissez-vous, soyez dans l’allégresse, car votre récompense est grande dans les cieux
! »

Le message pour nous: ne soyez pas tristes… ne soyez pas frustres… ne vous découragez pas à cause de nos péchés ou nos faiblesses…

Mais… soyez heureux et réjouissez-vous!

Marchez avec Dieu…

Trouvez la force d’avancer sur le chemin de la sainteté, petit à petit, jusqu’à la rencontre avec tous les saints devant la face du Seigneur !

Eugene de Mazenod

Kemampuannya dalam pewartaan injil dan bakat kepemimpinannya dalam mengarahkan berbagai Misi merupakan tanda-tanda lahir hidup batin yang menjadikan Eugene de Mazenod sebagai ”penjala manusia”.

Readmore

Copyright © 2010. Oblat Maria Imakulata. Website Design by Yopdesign.